Le Nez Bavard

de Poivrebleu

Étiquette : parfumerie artistique

L’Heure Perdue – Cartier : plaidoyer pour une parfumerie artistique

Après toute cette mise en bouche, il était temps d’en parler, de cette Heure Perdue. Dans l’article introductif de cette critique, j’évoquais l’idée selon laquelle on ne pouvait pas se servir de la matière olfactive comme de l’argument essentiel de qualité ou de créativité dans un parfum. La matière seule ne peut jamais être un argument, sans quoi finalement, le créateur fait aveu de faiblesse. Un […]

À quand la parfumerie artistique ? / Antépisode de L’Heure Perdue

Cet article propose de situer le contexte de réflexion préalable à la critique de L’Heure Perdue de Cartier, sortie dans la collection des Heures de Cartier en 2015. Un parfum n’est bon que s’il est composé d’essences naturelles. Aujourd’hui encore, de telles affirmations semblent être monnaie courante en parfumerie. Si elles sont acceptables de la part des clients qui ne détiennent qu’une partie de la […]