Contre Lui – Ève & Daphnée

Parfois, les mots viennent à manquer. Ensuite, ils ne disent pas assez. Mais les mots font exister l’impalpable et l’invisible, et les beaux parfums aussi évanescents qu’inoubliables, méritent bien que l’on se torde l’esprit pour eux.

Depuis quelques semaines, je m’étourdis du premier parfum de la jeune maison Ève & Daphnée, Contre Lui. Je l’avais tout d’abord découvert dans un contexte professionnel autour d’une tablée d’experts et en quelques secondes, donnant un coup de coude à ma voisine, je soufflais : “C’est bien, ça ! … Oh oui, c’est bien !” Un nom est évoqué, celui de Delphine Thierry, à la création. Je ne peux retenir un sourire à la pensée de cette parfumeuse, dont j’avais beaucoup aimé l’apparition dans un reportage consacré à la maison Lubin, et qui m’avait conquise avec le soyeux Akkad de la même maison. À ce moment là, difficile d’essayer soigneusement Contre Lui. Je glisse alors la touche dans ma poche de chemise et repars, un peu rêveuse.

tumblr_mdcbz8f5b81rrzeubo1_1280
Asparagus Plumosus

Puis, le premier avril dernier, en vadrouille à la grande messe milanaise du parfum (j’ai nommé : Esxence), mon regard est attiré par quelques branches de noisetiers et les houppettes vert mordant d’un asparagus plumosus. Je tourne la tête et reconnais le nom d’Ève & Daphnée. Muriel Folmard-Kahn, directrice créative pour la maison, ouvre avec le sourire une discussion passionnée sur la genèse de cette marque et de son premier parfum. Mes retrouvailles avec celui-ci sont sincères et heureuses.

Petit et très grand à la fois, Contre Lui répand sur votre peau une imposante douceur, tout autant qu’une force solide, qui dure au-delà du temps de son évaporation. Frottez vos joues contre vos poignets parfumés, déposez-y vos lèvres, murmurez vos secrets : sa présence bienveillante et chaleureuse vous accompagne même si vous ne la décelez pas. Son aura imprime quelque chose qui dure en vous, à laquelle vous pensez, même le lendemain quand son dernier effluve a disparu et qu’il n’est plus là. Un peu comme un être aimé peut-être ?

Contre Lui a la certitude de l’élan. Un élan sincère de présence et de vérité qui vibre sur une fréquence ténue, simple, mais distincte. Mes antennes étaient équipées pour la capter, alors j’ai pu goûter à sa musique légère, à son murmure de notes rondes et basses, à son discours serein et grave. Pour une fois, et avec une certaine forme de plaisir malicieux, je ne projette pas d’images sur ce parfum. Point de paysage ou d’ambiance, ni même de situation rêvée. Je m’y vois seule, comme dans un miroir, le regard plongé dans le fond des yeux. Le mental s’apaise, un sourire se dessine, je suis bien là.

Contre Lui - Ève & Daphnée
Contre Lui – Ève & Daphnée

D’un point de vue olfactif, Contre Lui n’est pas une composition à l’envergure atomique. Il a plutôt une dimension très personnelle, ce qui fait très certainement sa force. Car c’est un parfum qui ne peut vivre que chez celles et ceux dont le terreau fournit les bons éléments pour qu’il s’enracine et se déploie. Aussi, ne touchera-t-il peut-être que peu de monde, mais si la lumière parvient à s’allumer, alors le plaisir promet d’être immense. Car sa singularité ne vient pas d’un empilement de notes choquantes, surprenantes ou inhabituelles. Il n’a pas pour propos celui d’une bousculade d’inventivité aussi factice que le sourire d’une poupée. Non, Contre Lui est modestement une très jolie rose ambrée, poudrée, duveteuse et délicate. J’y ai trouvé un labdanum et un patchouli amoureusement entrelacés, baignés dans les courbes d’une rose poudrée et d’un iris terrien. Sur la peau, la sensation de fondu est tout bonnement jouissive. Delphine Thierry, la parfumeuse, a expliqué avoir créé cette fragrance comme elle en a l’habitude, en aidant “les matières à se trouver entre elles”, amenant le parfum à dégager naturellement cohérence et complétude.

Contre Lui a le raffinement et la véritable élégance de la simplicité, comme peu de parfums aujourd’hui, mais n’est pas exempt pour autant d’une construction technique aussi soigneuse que féroce. Partant d’une contrainte créative particulièrement exigeante, il sait se faire apprécier et juger pour ce qu’il est : un parfum de luxe, au propos clair et sincère, en parfaite adéquation avec l’univers et les valeurs de sa marque. Et le résultat, abouti sur tous les plans, est aussi beau que rare. J’ai aimé ce parfum immédiatement et sans retenue, je l’ai laissé rentrer dans mon cœur et me montrer à quel point j’étais vraie et juste. Et il m’a prouvé, sans vraiment le vouloir et s’il le fallait, qu’il ne faut jamais, jamais, jamais ! juger sur l’apparence…

Delphine Thierry
Delphine Thierry

Car Contre Lui est un parfum 100% naturel. La maison Ève & Daphnée a justement évité l’écueil d’en faire un argument commercial, souhaitant avant tout que cette création soit appréciée pour ce qu’elle est : un parfum. Composé avec quelques matériaux spéciaux tels que des extraits CO2 et des isolats naturels, mais surtout avec des essences et des absolus, il déjoue en un tour de main les farouches a priori en place au sujet de la parfumerie naturelle. Mais la surprise qu’il suscite montre aussi à quel point le talent du créateur, en l’occurrence de la créatrice, a son importance. Et comme dans le billet précédent où la démonstration était faite dans l’autre sens, Contre Lui montre qu’une proposition artistique en parfum ne tient pas uniquement à ses matières.

Ainsi, la preuve de l’art du parfum est désormais faite, nous pouvons officiellement cesser de nous poser la question.

8 commentaires

  1. J’adore vos billets, ça donne vraiment envie de tout acheter :-). J’ai pas beaucoup d’argent (je suis étudiante), je teste pas mal d’échantillons en parfumerie ou sur le site sur lequel je bosse les we.
    Est ce que vous savez si il est distribué ailleurs que chez “Front de Mode” et “Le parfum en herbe”? J’aimerais bien le sentir
    Merci d’avance

    1. Bonjour Lola,
      Merci pour vos gentils mots, cela me fait plaisir !
      Contre Lui est aussi vendu sur Spootnik : http://1618.spootnik.com/?from=spootnik, malheureusement, je ne crois pas qu’il soit possible de demander des échantillons. Mais si vous voulez, je peux vous en envoyer un, il m’en reste un ! Dites-moi si cela vous tente, nous passerons par mail.

  2. Bonjour

    Je participe au MOOC sur la parfumerie de l’IPSICA et j’ai écouté votre intervention avec beaucoup d’attention. Bravo pour votre créativité dans le monde de la parfumerie (ce blog, Savoir et Sentir et surtout Nez – j’en suis fan et cours à travers tout Bruxelles pour le trouver). Je suis une inconditionnelle des parfums à tendance chyprée (néo chypré ou non) et vos commentaires sur le parfum “contre lui” titillent grandement ma curiosité. Sauriez vous si le parfum est disponible en Belgique et/ou s’il va l’être?
    J’avais moi aussi aussi été très impressionnée par le travail de Delphine Thierry découvert dans le reportage sur Arte. Quelle vie de rêve cette vie en Provence, entourée de sa famille, d’odeurs naturelles exacerbées par le soleil, de beauté 🙂
    Sur le site de Elle et Daphnée ils ne proposent pas d’échantillons. Comment avez vous fait pour en obtenir un???
    Merci pour votre réponse et encore mille bravos.

  3. J’adore la manière dont vous parlez des parfums. Je cherche des idées pour trouver le Mien 😉
    C’est ainsi que je me suis retrouvée sur votre site… qui est vraiment passionnant à lire.
    Bonne continuation

  4. Baignée d’humilité, la maison Ève & Daphnée cache des trésors extraordinaires. La haute qualité de cette fragrance addictive, la naturalité, la bienveillance sincère, sont les valeurs visibles de cette nouvelle marque. Elle nous réserve assurément de belles surprises ! A découvrir absolument !!!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *