Y’a quoi dans mon sac ?

Pour celles et ceux qui perdent leur temps à regarder regardent des vidéos sur Youtube, ce tag “What’s in my bag?” ne doit pas vous être inconnu. Il s’agit, la plupart du temps, d’expliquer ce qui se trouve dans votre sac, à savoir, comme pour beaucoup de monde : portefeuille, téléphone portable, stylo, carnet, mouchoirs, carte de transport, lampe de Mary Poppins (euuuh…) et bien d’autres choses encore. Dans un sac de perfumista, on va retrouver grosso modo les mêmes choses, à ceci près qu’il y a des chances pour que vous tombiez aussi sur un flacon de parfum. Car oui, bien souvent, la ou le perfumista qui se parfume le matin emporte avec lui son flacon (même les 100 ml parfois !) ou du moins un petit format correspondant. Cela permet de faire des retouches et d’assurer une présence optimale du parfum en toutes circonstances. Un perfumista ne saurait être pris au dépourvu à l’heure de la bise !

Bien entendu, aussi sûrement que l’on accorde son parfum avec son humeur et ses vêtements, on se doit d’accorder son sac et son parfum ! Alors, après les chaussures et les petites culottes, Nez Bavard vous propose de rejouer à cet exercice délicieux des associations parfum/accessoire !

1 – Le sac de la Parisienne branchouille

Dreyfuss_Armani

La Parisienne porte un sac gris plomb, à l’image de la couleur du ciel qu’elle voit 80% du temps dans la ville qu’elle habite, ce qui la rend un tantinet boudeuse. Pourtant, comme elle a les moyens de mettre le prix dans un vrai sac en cuir d’agneau (un Jérôme Dreyfuss qui plus est), elle peut aussi le mettre dans un parfum un peu trop cher pour ce qu’il est, mais dont la délicieuse note fraîche de bergamote pétillante et de néroli lui rappelle ses vacances en Corse de l’année dernière. Une note douce et délicate, qui suggère que sous son apparente froideur d’animal de grande ville, se trouve souvent une fille vraiment sympa. Sac : Alain Gris Plomb, Jérôme Dreyfuss / Parfum : Eau de Jade, Armani Privé.

2 – Le sac de la vamp déjantée

Louboutin_YSL

A soirée improbable, sac improbable, et parfum de circonstance ! Pour s’accorder au grand déballage de sophistication d’une belle soirée animée, quoi de mieux qu’un drôle de sac pétillant et coloré ! Totalement hilare avant minuit, cette gazelle sur talons hauts porte Yvresse, comme pour rappeler la profusion désordonnée de plumes sur son épaule blanche et douce. Yvresse et ses délicates petites bulles fruitées et veloutées (pêche, abricot, litchi) éclatent pour laisser place à un opulent bouquet rose-jasmin épicé piqué de cannelle et de clou de girofle. Le rire moelleux de la belle souligne le fond rond et suave du parfum, fait de courbes interminables (vanille, ambre, styrax). Un summum de féminité riante. Sac : Louboutin / Parfum : Yvresse, Yves Saint Laurent

3 – Le sac poireaux-navets

Panier_Goutal

Lorsque l’on part faire le marché, on retrouve avec bonheur une sensation d’authenticité et de fraîcheur. Le contact avec les autres est plus chaleureux, plus enjoué, plus sincère aussi. Entouré de primeurs, on se sent guilleret et forcément de bonne humeur. Au sortir de la douche, une seule envie avant de filer au marché : prolonger l’effet vivifiant et bénéfique de l’eau, par la vaporisation d’une eau d’une autre sorte. Alors on dépose une brume généreuse, fraîche et luxueuse de l’Eau d’Hadrien. Puis on se délecte de son somptueux citron et de ses herbes aromatiques bienfaisantes, pour une fraîcheur à la fois noble et simple. Bonheur instantané en flacon. Sac : Panier de marché / Parfum : L’Eau d’Hadrien, Annick Goutal

4 – Le sac de rêveuse

Disaster Design_Diptyque

Cette rêveuse passe son temps dans les troquets et les cafés de Paris, à griffonner tout un tas de choses sur ses carnets noirs. Elle rêve d’évasion et de voyages, elle lit des livres racontant des expéditions improbables, elle s’imagine gravir des montagnes superbes et parcourir des landes magnifiques. Les rêveries qui s’échappent de ses oreilles figurent les notes ondoyantes et sensuelles de son parfum. Un parfum pour les gens qui rêvent les yeux ouverts, le menton appuyé dans la paume de la main. Comme la pensée, les images de Volutes se succèdent, tournoient et se recoupent : tabac, miel, épices, iris, ambre… et elles dessinent un pays imaginaire, lointain, dans lequel il fait bon se perdre… Sac : Disaster Design / Parfum : Volutes, Diptyque

5 – Le sac de fin de semaine en amoureux à Rome

Roots_Chanel

Porter ses lunettes de soleil jusqu’à 8 h du soir, s’arrêter à l’ombre pour déguster un sorbet, se promener main dans la main avec celui qui compte, se dire qu’on est la plus heureuse du monde… Les fins de semaine en amoureux ont un goût d’éternité. Entre les sourires interminables, les rires et les doux baisers, on devine le voile de lin blanc, frais, fleuri, poudré et intemporel du 28 La Pausa. Son aura d’iris gris argenté scintille un peu au soleil, poussée par de petites notes fruitées qui laissent entrevoir un fond plus peau, à la fois musqué et boisé. Une signature faussement simple qui ne s’oublie pas et qui imprime dans l’esprit tous ces petits moments à la valeur considérable. Sac : Roots / Parfum : 28 La Pausa, Chanel

6 – Le petit cartable de reporter

The Bridge_Serge Lutens

A l’épaule de la jeune journaliste, aux airs tout droit sortis d’un Comics des années 60, pend un petit sac cartable à l’allure rétro, et à l’odeur exquise de cuir noble et travaillé. Elle est indépendante, infiniment drôle et maline. Pour affirmer son caractère et sa présence, elle a opté pour un parfum de peau sophistiqué, urbain, mais dont les effluves dégagent une ambiance vintage. Cuir Mauresque rappelle, dans le ton de ses notes et de son évolution, L’Heure Bleue de Guerlain, avec lequel il partage des notes poudrées, orientales et fleuries. Mais en poussant la note de cuir animalisé et épicé un peu plus loin, son style devient plus pointu et affirmé. Pas de demi-mesure ! Sac : Story Donna, The Bridge / Parfum : Cuir Mauresque, Serge Lutens

7 – Le sac à poil

Louboutin_Vero Profumo

Pour porter un sac de ce type, on est soit une femme qui a très mauvais goût, soit une fille franchement marrante et décalée. Vu le potentiel comique de cette boule de poils bouclés, j’opterai plutôt pour la seconde option. On imagine bien alors que tout l’art de porter un tel accessoire va être de créer un décalage savoureux, histoire de trancher avec son aspect totalement kitsch. Un nœud papillon et une paire de bottes rouges, sur un ensemble smoking noir, le tour est joué. Coté parfum, on compose dans le vert, dans le chypre pour un air classique, mais on surprend tout le monde par la note blanche et solaire du magnolia et du champaca qui apporte à la structure éprouvée une sensation moderne. Sac : Louboutin / Parfum : Mito, Vero Profumo

Nous aurions pu continuer longtemps, car j’avais aussi dans ma besace, Le sac de la Dame Riche, Le sac de pouf, Le sac “Boîte de Nuit”… Mais toutes les bonnes choses ont une fin ! Et vous, que glissez-vous dans votre sac le matin ?

16 commentaires

  1. tout pareil! très bon cet article, et tu me fais penser au sac de la rêveuse bref!

    Dans mon sac, toujours un décant/vapo de sac du parfum que je porte le matin, évidemment! Mais aussi un bouquin, un carnet pr noter des trucs au cours de la journée, une trousse de maquillage pr les éventuelles retouches, un portefueille, des tickets de cb qui trainent de partout, des cigarettes et des tic tac, un chargeur pr mon portable en fin de vie… et voilà!

    1. Ah ah Soph ! A croire que tu me connais vraiment pas mal… 😉 Je me suis en effet identifiée à la rêveuse en l’écrivant, même si j’ai un peu idéalisé le personnage… Mon sac à moi ressemble un peu à celui de la Parisienne, mais il n’est pas gris et il vient d’Italie ! Il y a toujours un décant ou un échantillon dedans, et parfois je me promène avec ceux qui sont “à tester”.

  2. Tout depend du sac! Dans mon sac Roseau de Longchamp on y trouve le vapo noir Feminite du Bois, un flacon de Tubereuse Criminelle dans mon tout nouveau Celine alors que dans mon 2.55 de Chanel au fermoir Mademoiselle d’origine (et surtout pas l’horrible fermoir Lagerfeld au deux C croises), La fille de Berlin ou Boxeuses de Lutens 😉

    1. Emma, vous avez bien saisi le propos de l’article, tous les sacs ne s’accordent pas à tous les parfums ! Mais je vois que vous avez fait d’excellents choix 🙂

  3. Hello,

    Très 🙂 cet article et tellement vrai, la symbolique du sac à main pour une femme est assez parlante il faut dire.
    Du coup, j’ai craqué pour le sac anglais, enfin pour la marque que je ne connaissais pas ! ça change des Vuitton que l’on croise ici et c’est décalé et so British, j’aime bcp !

  4. J’ai des decants de 2ml par-ci par-là.

    Dans mes poches, il y a un decant de Joy. Un ancien extrait ravivé avec de l’EDT v.
    Je m’en sers rarement, mais ce parfum fonctionne à tous les coups. Confortable, luxueux, re-sensualisant. Il y a un choeur angélique dans ce bouquet floral de jasmin, d’iris, de rose, ylang, tubéreuse. On se retrouve déconnecté de la routine, et flatté.

    Dans mon sac traîne souvent un decant de Shalimar. Une EDT vintage dont j’aime appliqué une touche sur le dos de ma main quand je suis à la bibliothèque.
    Il y a quelque chose de vivifiant et réconfortant dans la bergamote et l’ambre. Un peu de richesse efface l’odeur de pied des livres, et la moiteur de l’air respiré en boucle par les étudiants.
    Une pause joie de vivre qui divertit un peu, une récréation gourmande, et aussi la concentration apportée par les parfums familier de l’encens et de la fève tonka.

    Et d’autres decants, que je glisse dans ma trousse au lieu de les remettre à leur place. L’odeur d’ambregris d’un 6ml de Chaldée s’insinue partout, l’ambregris ajoute à l’ambre une profondeur insondable.

    @Emma : Pas mal le système de rangement des flacons dans l’armoire. 🙂 1 flacon, 1 sac.

  5. Le sac du prof de Fac ressemblerait assez au petit cartable du reporteur, avec la possibilité de le porter en bandoulière pour dégager les mains occupées, une avec un sac rempli de livres, copies de travail de session ou d’examens, l’autre pour trimballer l’ordinateur portable (il y a toujours les épaules, mais elles finissent par demander grâce). Et le parfum dans tout cela? Pas trop capiteux pour ne pas incommoder les étudiants ou les collègues au nez délicat, mais avec assez de personnalité pour marquer sa présence et se distinguer. Pour sa forme physique, il faut de plus qu’il loge dans un espace restreint, ne soit pas trop fragile à la rudesse des transports public. Je vous laisse proposer les possibilités…

    1. Ah ah Hermeline, figure-toi que dans les autres idées que j’avais eu, j’avais pensé au “Sac pour aller à la fac”, mais pas à celui du prof ! Les flacons de l’Artisan sont assez robustes dans les transports et les petits 50ml de Frédéric Malle aussi… D’ailleurs as-tu essayé Portrait of A Lady ?

  6. Bonjour, quel ravissement, cette page et ce site.Graaaande amatrice, que dis-je, obsédée de parfum… Dans mon sac Abaco en cuir noir relevé de anses en chaînes métalliques dorées, j’ai, tenez-vous bien, je vous le donne en mille… Quel parfum dans mon sac????? AUCUN! et vous savez pourquoi? Parce que celui que je mets en ce moment se passe de retouches. Un pchitt lui suffit pour attirer l’attention! En effet MAD MADAME de Juliette Has a Gun, est caractériel, comme moi… Mais dites-moi, poivre bleu! Vous en pensez quoi de celui-là… Votre avis m’intéresse! Merci d’avance! Cordialement, SANDRINE

  7. Le “sac pour aller à la Fac” et le “sac du prof de Fac” sont sans aucun doute assez similaires dans leur style et leur fonction: bien remplis, avec des compartiments et différentes pochettes pour s’y retrouver. Donc, on pense au petit format coté parfum, ceux conçus pour le voyage sont l’idéal et les étuis protègent en partie des nombreux chocs potentiels, et parfois bien rééels, de la ruée dans le métro aux heures de pointe (le bonheur quoi!). Les Artisans sont solides, mais comme les 50ml sont en voie de disparition, un 100ml… Pour Frédéric Malle, les formats voyage justement seraient parfaits et si j’ai senti rapidement Portrait of A Lady (une rose patchouli?), j’avoue ne pas l’avoir testé sur peau. Tu crois Juliette qu’il serait de circonstance et qu’il me plairait? L’idée est intéressante, à tester donc.

  8. très vrai cette association sac et parfum! je me suis bien amusée. Moi, mon sac c’est plutôt genre fourre tout, avec bien évidemment un parfum, mais pour lui , tout dépend de mon humeur du jour. ce serait intéressant un article: dis-moi ce qu’il y a dans ton sac et je te dirai qui tu es et quel parfum te sied bien! cordialement et à bientôt!

  9. Comme c’est joli, cet article! J’aime beaucoup vos “deux par deux” – et je dois vous avouer que je vénère, parce que j’en connais une, la femme du cartable, la femme en Cuir Mauresque. La femme du 28 La Pausa me plaît aussi, ô combien.

    Dans mon sac je glisse n’importe quoi, ce sont mes envies qui décident. Aujourd’hui c’était Messe de Minuit; demain ça sera Tubéreuse Criminelle: je le sais!

  10. Ah bin bravo, hein, bravo ! On pense se renseigner sur les parfums, et on se retrouve à commander un sac Disasters Design le lendemain, et aller sniffer Volutes dès qu’on a le temps de monter à la capitale.
    (Bon, il a mis le temps à arriver, le sac, je viens de le recevoir, et j’en suis très contente)
    Quand à Volutes, je ne pensais pas aimer un parfum aux notes “tabac” un jour, et bien si. Je le trouve bien, pas trop lourd, très cocon. J’ai tendance à craquer sur ce genre de parfums en ce moment : Bois d’Iris de Van Cleef étant mon préféré à ce jour.

  11. Très bel article et très beau produits ! Je ne suis pas très parfums parce que je n’en change pas souvent, mon Amore mio de Jeanne Arthes me satisfait parfaitement pour le moment. Par contre les sacs, j’en ai toute une collection. J’ai un faible pour le style de sac comme le Disaster Design (de la rêveuse). En tout cas, merci pour cet article, c’est toujours un plaisir de découvrir des gens qui partagent la même passion que soi.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *