Bien chaussée, bien parfumée

Pour une femme, les souliers servent souvent à autre chose qu’à remplir une simple fonction de protection du pied (je ne cherche pas à faire du sectarisme non plus, beaucoup d’hommes accordent une grande importance au choix de leurs chaussures). Ils viennent généralement compléter la tenue ou l’agrémenter d’une touche qui viendra finaliser un style d’ensemble. Dans bien des cas, ils amènent de l’originalité, de l’élégance, de la sensualité et peuvent jouer un rôle important dans la séduction. On les choisit avec soin, pour leur style, leur forme, pour ce qu’ils semblent dégager et pour la manière dont on se sent lorsqu’on les porte.

La façon dont on choisit ses souliers finalement, est un peu la même lorsqu’on choisit un parfum : il faut qu’ils nous ressemblent, que l’on ait plaisir à les porter et il faut qu’ils transmettent une partie de notre personnalité aux personnes qui nous entourent. Une personne qui porte des baskets n’aura sûrement pas le même parfum que celle qui porte des talons aiguilles. Nez Bavard a donc pensé à ce petit guide de l’association juste : Bon soulier / bon parfum, pour votre plus grand plaisir.

Commençons avec la bottine que voici. L’allure moderne, la découpe géométrique et les talons démontrent une volonté d’être séduisante sans en faire trop. On pourrait très bien les voir sur une jeune femme citadine, bien habillée dans un style faussement décontractée en Zadig & Voltaire… Généralement, ces chaussures là aiment les odeurs modernes, innovantes, assez fraîches avec un côté propre présent. Un parfum féminin, mais pas sucré : Essence de Narciso Rodriguez, Chloé de Chloé.
Ici, on trouve un esprit ludique, un peu enfantin et rigolo avec les zébrures et la pointe framboise. Les pieds qui chaussent ces ballerines ont le sens de l’humour, et sans se prendre au sérieux, ils font attention à leur apparence. On recherche le confort, mais en étant bien habillée. Le parfum associé pourra être un peu sucré, avec des fruits dominants, un léger côté bonbon (et un beau flacon) : Délices de Cartier, Encens et Bubblegum d’Etat Libre d’Orange
Ici : Une pantouflarde riche et sexy. Sophistiquée voire un poil too much, elle habite une grande maison avec du marbre dedans et passe beaucoup de temps à se maquiller et à se coiffer. Elle flâne en robe de chambre de satin, accordée bien sûr à ses mules raffinées et vaporeuses. Elles se portent avec un parfum présent, à fort sillage, un peu ostentatoire et m’as-tu-vu. Parce que c’est sympa aussi… Dior Addict de Dior.
Les bottes violettes c’est quand même vraiment la grande classe… : le flashy décalé totalement assumé. Donc on n’hésite pas à en remettre une couche avec la marque la plus barge côté parfum : Comme des garçons. #3, Odeur 71 ou Guerilla 2 sont de bonnes options.
Aaaah l’élégance de la bride… Un bon classique, passe-partout et intemporel. Une marque de bon goût, une attention portée au « sans faute » et à l’allure toujours soignée. À porter avec un beau classique donc. Pour un classique moderne : on trouvera Iris Poudre par Pierre Bourdon pour Frédéric Malle tout à fait approprié ; et côté plus ancien : pourquoi ne pas opter pour le N°5 de Chanel ?
Alors, les Converses… Il fallait bien en parler ! Le souci avec ces chaussures, c’est que tout ou presque est permis, plus qu’avec les autres modèles. On reste, certes,  dans le décontracté, et les mettre avec un Joy ou un L’Heure Bleue serait peut-être un peu gâché. Selon la manière dont on les porte, à peu près toutes les options sont possibles : J’adore de Dior,Mûre et Musc de L’Artisan , Angel de Thierry Mugler,  Jean-Paul Gaultier Classique…
Voici celles que l’on n’oublie pas une fois qu’on les a vues… Et celle qui les porte n’est pas de celle que l’on oublie non plus. La séduction, l’érotisme et le fétichisme sont poussés à un très haut niveau (12 cm au moins) avec ces escarpins signés Christian Louboutin. Qui aime séduire armée de ces machines de guerre, jouera la vamp jusqu’au bout, et arborera un parfum de vamp digne de ce nom : Fracas de Robert Piguet, ou Black Orchid de Tom Ford.
J’aime bien ces chaussures… Une paire pour la ville, confortables, jolies dans un beau cuir marron-blond… Pour aller travailler, se promener, aller au cinéma. Du tous les jours basique et plaisant : un jean, une chemise et le tour est joué. A mettre donc avec un parfum de tous les jours “easy-to-wear” : Coco Mademoiselle de Chanel, Very Irresistible de Givenchy, Un Jardin en Méditerranée d’Hermès.
Pour finir, parlons bottes. Une belle paire de de bottes en cuir noir, au look cowboy se remarque plus que les bottines mais moins que les escarpins. Découvertes ou cachées, les bottes donnent de la prestance et du charisme et se marient donc mieux avec une fragrance qui peut les suivre, donc qui en jette un peu : Alien de Thierry Mugler, Beyond Love de By Kilian ou encore Rousse de Serge Lutens

Il y aurait évidemment encore beaucoup d’exemples à donner, et plein d’autres associations à faire. L’exercice, bien qu’un peu simplificateur, est amusant et retranscrit, je pense, assez bien une certaine réalité. C’est d’autant plus vrai bien sûr pour celles qui ont plusieurs parfums et qui font ce petit jeu peut-être même sans s’en rendre compte. Si le billet vous a plu, je pourrais recommencer sur le même thème ou sur une variation. Qu’en dites-vous ?

28 commentaires

    1. Bonjour La flore et le faune,
      En effet, j’ai trouvé que la chaussure était appropriée parce que cela résume bien mieux qu’un vêtement une personnalité et que le parfum remplit lui aussi assez bien cette fonction de miroir de la personnalité. Du coup, les associations sont plus faciles!

  1. Bonjour Poivre Bleu
    Voilà un billet qui m’a apporté le sourire ce matin. Je cherchais une idée pour ma prochaine chronique et ne la voyant pas venir, j’ai commencer à déambuler d’un blog à l’autre, pour me détendre.
    Très jolie idée, globalité du parfum entre la tête et les pieds…promenade amusante et judiscieuse idée d’associer ces 2 accessoires cultes !
    Mais je suis d’accord avec la Faune….cela offre d’autres idées ! :))

    1. Bonjour Céline,
      Contente de vous avoir donné le sourire ! J’ai eu cette idée il y a un petit moment déjà, car c’est quelque chose à laquelle j’ai toujours fait attention (pas le même parfum avec les mêmes chaussures) et puis le billet est venu de lui-même. Je suis d’accord, cela donne d’autres idées… Dans un prochain billet sûrement!

  2. j’ai toujours décrété que s’il y avait bien 2 choses rédibitoires chez un homme, c’etait ses chaussures et son parfum ! L’élégance, la vraie, se juge au bout des pieds et à l’odeur. Rien ne sert d’avoir un beau costume très cher, une cravate raffinée, les cheveux bien coiffés, les ongles faits, si vous traînez des vieux mocassins démodés ou des Mephisto usées et si vous vous parfumez avec le dernier Scorpio !
    De la même manière, je trouve qu’il y a un parallèle entre parfum et chaussure dans la mesure ou ils peuvent tous deux changer un basique : un jean porté avec des escarpins ou des converses, ça n’a plus rien à voir, de même que porté avec Ralph ou l’Heure Bleue, ça change tout dans la perception !

    1. Jeanne, vous tirez droit dans le mille ! C’est exactement ce que j’avais en tête lorsque j’ai écrit cette note. Le parallèle Chaussures-Parfum est à mon sens beaucoup plus parlant que le parallèle Vêtements-Parfum, parce qu’il retranscrit bien mieux l’humeur et l’attitude d’une personne. Ce sont, à mon sens, les 2 éléments les plus importants de la tenue : ceux qui feront que l’on se souviendra de vous…

  3. tout à fait d’accord avec vous jeanne, en effet un parfum ou une belle paire de chaussures peuvent tout à fait changer un basique! je lis souvent des commentaires de femme qui adorent marier shalimar à une tenue décontractée jean basket par ex et je trouve ça très bien! un parfum ou une belle paire de chaussures peut être le petit plus qui vous permet d’affirmer une personnalité!

    merci pour ce billet!

    1. Bonjour Tambourine,
      Je vois que nous sommes toutes (et tous) plus ou moins d’accord avec l’idée que le parfum et les chaussures sont 2 accessoires pas comme les autres, pour moi, il s’agirait presque des 2 plus importants !
      Heureuse que le billet vous ait plu !

  4. Merci Poivrebleu, c’est vraiment amusant! J’adore les photos en plus! =) TrÈs léger comme sujet, mais comme cela a été dit, ça évoque beaucoup de choses à tout le monde! Je trouve aussi que les chaussures ont terriblement de personnalité, ce sont presque des petits être à part entière! Par contre je ne réfléchis jamais à l’association de mes parfums avec mes chaussures, c’est déjà bien assez difficile de choisir mon envie parfumée du jour =) Les seules fois que j’associe parfum et objet, c’est plutôt une question de texture, cachemire/HeureBleue par exemple, chemiseBlanche/Essence de Narciso Rodriguez, ou mousseline/Un jardinAprÈsLaMousson. Et le décalage est effectivement très sympa, Shalimar en jean, c’est exactement ça, comme de porter des sous-vêtements hyper-sexy sous un gros pull. C’est bien de pouvoir s’amuser avec ces choses-là, c’est une grande chance!

    1. Bonjour Muguette,
      Merci pour vos gentils mots. J’aime beaucoup votre perception des choses lorsque vous mettez du parfum : l’approche par la matière est aussi très intéressante et très parlante je trouve, cela ferait un très bon billet ! Si vous me le permettez, je note dans mes petits papiers votre idée, peut-être que je pourrai l’utiliser dans quelques temps!
      Vive le décalage et l’association inattendue !

      1. Mais bien-sûr, pas de souci, au contraire, vivement le prochain billet! Je ne pense pas du tout être la seule à avoir pensé à ce genre d’association, d’ailleurs je pense que c’est Tambourine qui m’y a fait penser; avez-vous suivi la conversation sur GraindeMusc “choisir son parfum le matin quand on en a 300”? Ça rejoint un peu le thème!
        Serge Lutens dit que “le style est une conséquence”, je trouve qu’on commence à voir le votre, pétillant et plein d’humour!
        Muguette

  5. Bonjour Muguette et Poivrebleu !

    Moi aussi , comme Muguette , j’associe plutôt texture et parfum . Ou même couleur de vêtement et parfum : L’HEURE BLEUE et SHALIMAR avec du bleu ou du noir ; 24 Faubourg avec de l’orange , JARDINS DE BAGATELLE avec du blanc , le N°22 avec du blanc ou du noir …C’est bizarre mais je ne pourrais pas porter L’HEURE BLEUE avec du rouge !!!!!!!
    Je vais lire de ce pas Grain de musc !

    1. Bonjour julita54,
      Vous n’avez pas tort, je ne porterai pas non plus L’Heure Bleue avec du rouge… En même temps, c’est presque le nom du parfum ici qui nous empêche de commettre cette bévue ! L’association parfum-couleur est, elle aussi, intéressante mais elle me semble plus difficile à décrypter que les chaussures ou les matières, mais cela pourrait être un exercice intéressant aussi.
      D’ailleurs, comment avez-vous vécu votre première journée avec N°22? Est-il à la hauteur de vos espérances ?

  6. Charmante idée. Je ne résiste pas à vous donner mon point de vue, ou de nez 😉 !
    Pour ces parfaites low boots (elles sont vraiment magnifiques, j’achète!), je verrais POMEGRANATE NOIR de Jo Malone.
    Les so cute ballerines ? MY PLACE OR YOURS , GINA de Benefit.
    Les mules femme, femme, Femme ? CHANTAL THOMASS de Chantal Thomass, même s’il est trop évident, redondant.
    Les bottes plastique violet ? Forcément ANGEL, doux et synthétique, fou et sans âge.
    Les très belles babies à talon: MONTAIGNE de Caron.
    Les Converse ? Le trio des KAPSULE de Karl Lagerfeld.
    Les Louboutin, ALLURE de CHANEL.
    Ces adorables chaussures de cuir brun, je donnerais dans l’ ETRO. DIANTHUS ou SHAAL NUR ou d’autres tels que SANDALO, AMBRA…
    Et pour ces bottes qui claquent, martiales: un des très beaus PARFUMS D’EMPIRE. EAU DE GLOIRE ou AMBRE RUSSE.

  7. Bonsoir très interessant l idée de la chaussure pour ma part je serais plutot laboutin ou boots,ballerines et bottes plastiques impossible.pour les talons hauts j évoque la femme chic,distinguée portées avec un pantalon fluide noir a revers une petite veste de tailleur classique et légèrement épaulée je porte alors coco chanel,je porte aussi shalimar pourquoi pas diva d ungaro,ou la nuit de paco rabanne.pour les bottes portées avec un djean,veste tailleur courte et noire pour rester dans le coté classique qui me définie,je porte alors l heure bleue ,mitsouko,coco encore et toujours,j ai aussi ce petit coté pantoufles glamour la ce serait quelques gouttes d extrait shalimar ,un joli datura noir pour sa sensualité,un joli ambré tel que cinéma d ysl,ou ambre sultan.pourquoi pas!

  8. Assez impressionnant ces associations !!
    Il faudra que je te montre la preuve à l’occasion !
    Mouki a des chaussures dans le style de l’avant-dernière paire (ballerines en cuir) et elle porte coco mademoiselle et un jardin en méditerranée !! (t’es trop forte !)
    Quand à moi je ne sais pas trop où me situer …
    a très bientot

  9. Poivrebleu, je trouve qu’avec ce billet, vous avez trouvé votre style à vous, unique, pétillant, avec la pointe de coquetterie féminine et d’élégance parisienne! Je réclame que vous nous “pondiez” d’autres billets qui nous flanquent le sourire le matin! 🙂

    1. Ah ah! Clochette,
      merci pour vos compliments! Figurez-vous que je me suis tellement amusée à faire ce billet, que j’ai dans mon sac d’autres billets de ce style. C’est en cours de préparation, vous ne devriez pas être déçue…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *