Lavandes, Serge Lutens : Gris Clair et Caron : Pour Un Homme

Le printemps est déjà là, et j’avais envie de prendre un peu d’avance sur les odeurs estivales. Alors pour donner suite aux études comparatives déjà menées sur les parfums à la vanille et les parfums à la tubéreuse, j’ai choisi aujourd’hui de faire l’analyse comparée de Gris Clair de Serge Lutens et de Pour Un Homme de Caron. Ce sont deux parfums construits autour de la lavande, une odeur familière, apaisante et rafraîchissante pour beaucoup d’entre nous. En effet, l’odeur de la lavande est souvent associée aux odeurs de linge propre, souvent grâce aux eaux pour le linge ou aux petits sachets parfumés à glisser dans les tiroirs et les armoires… C’est pour moi une odeur de détente et de tranquillité, et les parfums qui en contiennent me suggèrent souvent cette atmosphère fraîche et reposante.

Parfum en demi-ton, présent et discret, Gris Clair de Serge Lutens est une eau aromatique qui glisse sur la peau. Construit autour de la fleur de lavande, ce parfum l’explore par le côté sec, la fleur du flacon sèche sur la peau et nous offre des grains de lavande secs et gris pâle. Son évolution est aride, on ne sait plus tout à fait si le parfum est toujours là, car son ton est presque minéral. Il sent comme ces roches grises surchauffées par le soleil où pas une pointe d’humidité ne subsiste, tout est bu et asséché. Il en résulte une étrange sensation de sérénité. Un état brut, silencieux, comme la nature par journée de canicule… Rien ne bouge, seuls les insectes trouvent encore la force de voler. Malgré cette sensation intense d’un soleil de plomb, Gris Clair me semble aussi bien adapté à la saison hivernale qu’à l’été, car c’est un parfum au souffle léger. Il se décompose ainsi : Pollens, Racines / Lavande, Notes sèches / Notes orientales. Les notes orientales ici se résument pour moi à des notes musquées, car Gris Clair n’a rien d’opulent, ni de balsamique, ni de fondant.
A l’inverse, Pour Un Homme se révèle beaucoup plus miellé par des notes plus rondes et plus généreuses. Pour autant, Pour Un Homme ne fait pas du tout lourd ou sucré, mais il a effectivement une présence plus affirmée. Créé en 1934, ce parfum est un grand classique mais que je trouve toujours d’actualité. Sa note est simple, intensément aromatique avec la lavande en particulier, mais aussi le romarin et la sauge. Voilà pour l’élégance. Viennent ensuite le bois de cèdre, le bois de rose et la mousse de chêne en fond pour la noblesse. S’ajoutent au précieux mélange la rose, la vanille, la fève tonka et le musc pour la douceur, la rondeur et la finesse. C’est vraiment le côté miel lavandé qui ressort sur ma peau, l’ensemble donne un fini légèrement carné où j’irais presque jusqu’à sentir une pointe de cuir. Délicieux. Bien que ce soit l’un des masculins les plus célèbres de l’histoire de la parfumerie, je trouve ce parfum parfaitement unisexe, plaisant à porter en toute situation, hormis l’été, car la note carnée s’intensifie avec la chaleur.

La note lavande pure se poursuit plus longtemps avec Gris Clair, là où Pour Un Homme se tourne vers un aspect plus sophistiqué où l’on distingue toujours la lavande mais entourée et enveloppée par les notes sèches du bois de cèdre, et le moelleux de la vanille.
Gris Clair est un parfum à porter avec une chemise blanche, un solitaire autour du cou. Pour Un Homme se porte lui aussi très simplement avec des gants en cuir.

15 commentaires

  1. Bonjour,

    Fervent inconditionnel de “Pour un homme” de Caron, depuis près de 20 ans, je ne reconnais plus le parfum originel, et ce depuis plus de 3 ans.
    Très peu de professionnels m’ont confirmé que le jus avait véritablement changé.
    La comparaison entre l’ancienne formulation et la nouvelle, apparemment inavouée par Caron auprès de ses clients, met en évidence une profonde différence entre les eaux.
    Cette eau de toilette a perdu son caractère très subtil, classe, d’homme mature et délicat, à l’équilibre finement dosé entre ses différents composants.

    Je regrette tellement cette réelle double peau qui était mienne que je recherche depuis 3 ans des anciens flaconnages, à l’occasion des différentes opérations promotionnelles que les distributeurs relaient de temps en temps.
    Je dois avoir acheté pas moins d’une vingtaine de vaporisateurs que je vais tenter de conserver dans un endroit ad-hoc.

    Comment se fait-il que vous n’ayez pas décelé l’important changement de Pour un Homme?
    Le nouveau n’a plus aucun caractère et ressemble d’assez près à des eaux de cologne “lavandées” pour d’autres catégories de consommateurs.

    A bientôt,

    PC NOËL

    1. Bonjour,
      Je constate moi aussi la simplicité des flacons actuels opposée au rafinement de l’ancien jus… Savez vous ou trouver de vieux flacons fidèles à l’esprit Caron d’autrefois!!!
      Pour information, j’ai 28 ans et je suis client de Caron depuis plus de dix ans et je ne comprend vraiment pas ce cxoix de la marque…

  2. Bonjour,
    Je comprends ce que vous ressentez, car il est très désagréable de ne plus retrouver une odeur familière que l’on finit par connaître sur le bout des doigts lorsqu’on la porte depuis de longues années.
    La raison pour laquelle je n’ai pas relevé le changement entre l’ancienne et la nouvelle eau de toilette est tout simplement que je n’ai tout d’abord jamais porté ce parfum (bien que je l’adore et que je compte un jour me l’acheter) et ensuite parce que je n’ai jamais connu la formulation que vous-même avez utilisée pendant des années.
    J’ai connu plus jeune un parent qui portait Pour Un Homme, mais même si je me souviens de son parfum, je ne pourrai pas faire la différence de mémoire. Il faudrait pour cela que je puisse comparer 1 bouteille d’époque avec une actuelle.
    Pour ma part, Pour Un Homme a vraiment ce caractère singulier dont vous parlez, et, si cela peut vous rassurer, je lui trouve un charme indéniable, très loin des eaux bon marché qui ne l’égalent en rien.
    J’ai eu la chance d’essayer ce parfum en extrait : Impact, que vous connaissez peut-être et qui m’a totalement conquise. Peut-être celui-ci a-t-il gardé une qualité supérieure à l’eau de toilette?

    1. Bonjour, je sais que cette discussion date déjà pas mal mais j’aimerais votre avis sur le parfum impact !! Retrouve t-on vraiment l’odeur de”pour un homme” ?!! Ou est-ce un parfum complètement différent ?! Merci de vos réponses !

  3. Bonjour

    J’aime beaucoup les parfums créés par Serge Lutens, ainsi que certains classiques pour homme (Guerlain). Je ne connais pas Gris Clair. Je porte par exemple Féminité du bois, surtout pour l’odeur que j’ai pu sentir sur quelqu’un avant de me mettre à le porter, et l’odeur qu’il dégage pour les autres, autant que pour moi. J’adore Miel de bois, sur une femme. J’avais senti il y a maintenant environ 10 ans Pour un homme en parfumerie, et je ne me souviens pas de son odeur, encore moins sur quelqu’un après plusieurs heures. Je l’avais beaucoup apprécié.
    Pensez-vous qu’offrir un parfum à un homme soit risqué si on ne connaît pas ses goûts ?
    J’ai toujours aimé offrir des parfums, mais j’ai rarement réussi à faire plaisir. À présent, il s’agit d’un jeune homme qui m’a souvent surprise. BIen que ce soit quelqu’un de discret, il a des goûts bien à lui. Il n’a pas de culture des parfums, mais je pense qu’il aimerait porter quelque chose de présent et raffiné. Je préférerais ne pas extrapoler sur sa personnalité pour choisir, et il est probable que nous n’ayons pas les mêmes goûts. J’imagine juste qu’il n’est pas du genre à porter Habit Rouge. Je serais tentée de lui offir un parfum de Sege Lutens, et donc Gris Clair, ou peut-être Pour un homme (que je devrais essayer à nouveau, s’il a changé). S’agit-il selon vous d’un choix à tenter, auriez-vous des conseils ?
    Merci
    Coralie

  4. Bonjour Coralie.
    Vous parlez d’un homme discret, dans ce cas je serai tentée de vous dire que Gris Clair conviendrait le mieux ici. Pour un Homme de Caron est un vrai délice, mais il faut avouer que son sillage est plutôt marqué, bien que très distingué. Gris clair est plus intime je trouve et un peu plus évocateur que Pour un Homme qui laisse une vrai impression de parfum. Après tout c’est une question de goût. Sachez tout de même que ces deux parfums sentent nettement la lavande, et que tout le monde n’aime pas cette odeur. Choisissez en fonction de l’odeur que vous aimeriez sentir sur lui, et celle qui lui irait le mieux, c’est le meilleur conseil que je puisse vous donner.
    Voilà, j’espère vous avoir rendu service. A bientôt!

  5. Bonjour

    Je suis allée hier aux Salons du Palais Royal, avant d’avoir lu votre post. Finalement le côté mixte des parfums de Sege Lutens a ceci d’amusant pour moi qu’ils paraissent souvent légèrement masculins pour une femme, et inversement, assez féminins pour un homme. En tant que femme, cela me plaît beaucoup. J’ai beaucoup apprécié Gris Clair. À vrai dire je le porterais bien moi-même, pour alterner avec quelque chose de plus boisé, comme un Bois Sépia. Mais j’ai trouvé que pour un homme qui n’a pas beaucoup d’expérience dans ce domaine, il est très fleuri. C’est le “problème” de beaucoup de parfums de Serge Lutens que j’apprécie par ailleurs énormément (Encens et lavande), pour leur “piquant”, leur côté sec, à l’inverse de senteurs plus sucrées qu’on perçoit dans Fumerie Turique ou plus “lourdes” comme avec Chergui, par exemple. Finalement, j’ai opté pour La Myrrhe. Cela correspond au conseil que vous me donnez : voilà l’odeur que j’aimerais sentir sur sa peau, et je pourrais aussi le porter sans aucun problème. Il y a une forme de sobriété dans ce parfum, qui est cependant très affirmé. C’est peut-être un parfum beaucoup moins discret que Gris Clair, mais ça lui correspond bien, ça révèle des traits de caractère qu’il ne montre pas nécessairement à tout le monde. Et la vendeuse m’a proposé de lui permettre un échange en me donnant des cires parfumées (qui me serviront aussi). Donc tout va pour le mieux !

    Merci pour vos conseils et votre site !

    Coralie

  6. Sans vouloir critiquer le moins du monde, PC NOËL me rappelle incroyablement M Eme du livre “Musc” par Percy Kemp, qui n’a fait qu’exagérer outrageusement le comportement que peut légitimement avoir l’amoureux d’un parfum qui le voit saccagé par une reformulation.

    Par ailleurs, je voulais dire à Poivrebleu/Nezbavar que ses deux dernières phrases m’ont bien amusé ! 🙂

  7. Et moi je réagis 5 ans après…
    Je suis d’accord avec PC Noël, le parfum de Caron “pour un homme” a effectivement perdu de sa vigueur, s’évapore très vite et est oublié en quelques heures. Je ne l’avais pas porté depuis quelques années, j’étais ravie de le retrouver et quelle déception !!!
    Le jus ancien se développait et vous accompagnait longtemps.
    La seule bonne nouvelle, c’est que cette déception me permet de me tourner vers d’autres marques…
    Merci pour cet article.
    J’irai très vite sentir ce Serge Lutens-là !

  8. Bonjour, je me permet de relancer cette discussion, PC Noël ou vous êtes vous procurez des anciennes bouteilles?! Je suis tout à fait de votre avis !! Le pour un homme que j’ai connu à l’époque me rendait fou ! Au point de suivre quelques mètres des personnes qui le portait, juste pour faire durer le plaisir, et malheureusement aujourd’hui il ne reste qu’un semblant de cette magnifique fragrance ! Je suis vraiment dégoûté surtout quand j’entend que la formule est inchangé depuis 1934! Est-ce qu’IMPACT de pour un homme ressemble vraiment ?! Merci pour vos réponses. Cordialement

    1. Bonjour Flo,

      Impact est donc l’extrait de Pour Un Homme de Caron, sachant que j’ai essayé ce parfum il y a plus de 4 ans maintenant. Je me souviens d’un parfum très profond et très dense, mais n’ayant pas connu la version de Pour un Homme en vintage, je ne sais absolument pas si cette version s’en approche. Le seul conseil que je puisse vous donner c’est d’essayer le parfum par vous-même pour vous rendre compte.

  9. Merci pour votre réponse ! J’ai déjà été dans plusieurs parfumeries qui n’en avaient pas, c’est pour ça que je posait cette question, pour en savoir un peu plus sachant que vous aviez senti les deux versions ! Merci quand même, j’irais faire un tour dans d’autres parfumeries, en espérant qu’un jour Caron se décide à nous refaire la vraie composition :))

  10. C’est un hasard de revenir sur cette discussion qui date, date…
    … Et à laquelle je n’ai pas donné suite à cause d’un événement dramatique dans la vie de ma famille.

    Je conserve soigneusement, dans une cave, l’unique litre de “Pour un Homme” qui me reste. Mais je vais reprendre le chemin des parfumeries et tester les différents produits évoqués dans ces échanges intemporels !!!

    À bientôt

    Pierre-Charles

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *